Songs to Learn and Sing

Vincent Vanoli

Médiapop éditions

Lorsqu’il écoute The Undertones, The Ramones ou Big Star, Vincent Vanoli imagine des tranches de vie qu’il dessine en prenant soin de traduire plus ou moins fidèlement les paroles. A Brighton où il a vécu quelques temps, il a rencontré Everett True, un émule de Lester Bangs passé par le NME et le Melody Maker.

Pour accompagner ses dessins, Vincent Vanoli lui a commandé quelques textes, ainsi qu’à Philippe Dumez, l’auteur de « 39 ans 1⁄2 pour tous », et à ses amis Fabrice Voné et Calou. A leur tour, ils lui ont demandé d’illustrer leurs textes inspirés par Boney M, Thin Lizzy, Hefner ou Hole. De ces échanges, il ressort que si pour Vincent Vanoli le rock, de préférence anglais ou américain, est une source d’inspiration inépuisable, c’est aussi une formidable machine à remonter le temps et à réveiller l’adolescent qui sommeille en chacun de nous.

Chouette un livre de cinglés. Vincent Vanoli dessinateur “rock”, plus proche de Crumb que de Hergé, imagine via les paroles de groupes un assemblage croquignolesque avec ses dessins suintant le vécu de la rue et de la gueule de bois post-concerts”.
L’Indépendant

Pas de ligne claire, un trait qui ne cherche pas à séduire mais à montrer, à raconter une histoire, son histoire. Car on y revient toujours forcément : c’est de ces mondes qu’il s’inspire – des mondes qui l’inspirent, voire l’aspirent”. Dernières Nouvelles d’Alsace 

 

Parution : 15 novembre 2011
18 x 12 cm / 100 pages
ISBN : 978-2-918932-02-4

11,00

Partagez cette page